Accueil du site > Ensemble K > Propositions | Contact |

Propositions

Strasbourg le 2 décembre 2017

Madame, Monsieur,

L’Ensemble K, formation à géométrie variable, à la croisée des arts, qui s’attache à bousculer la forme traditionnelle du concert en confrontant la musique de chambre à d’autres formes d’expression artistique (littérature, arts de la scène, arts plastiques, danse, etc.) vous propose sa nouvelle production :

Avec “Charlie” de Bruno Giner, l’Ensemble K vous propose un projet qui rassemble les différents aspects de sa démarche artistique tout en collant à une actualité brûlante. Dans un langage musical inspiré des années 20-30, cet opéra de poche relate la montée du totalitarisme et les attitudes contrastées des témoins de cette dérive. Au moment où l’Europe traverse de graves crises de conscience, doit choisir entre générosité et sécurité, populisme et démocratie, où les nationalismes et régionalismes se réveillent, nous souhaitons amener le public, et notamment les jeunes générations, à une prise de conscience, à la réflexion, au débat, dans l’engagement qui est le nôtre : à la fois esthétique, culturel et historique.

La collaboration entre l’Ensemble K et Bruno Giner ne date pas d’hier, leur intérêt commun pour la mise en valeur des musiques nées en camps de concentration les a fait se rejoindre à plusieurs reprises : au Mémorial de la Shoah, à Nancy pour le Concours national de la Résistance. Bruno Giner intervenait alors comme spécialiste suite à la publication de sa chronique historique « Survivre et mourir en musique dans les camps nazis » tandis que les musiciens proposaient des illustrations vivantes. Il a également publié « De Weimar à Terezin ».

Mais Bruno Giner est également compositeur et il a été inspiré en 2003 par la nouvelle de Frank Pavloff, « Matin Brun ». Cette courte nouvelle décrit la montée d’un régime totalitaire, et l’absence de réaction de deux jeunes gens - Charlie et un ami - qui vont laisser filer le temps jusqu’à l’inévitable étranglement.

Charlie est une sorte de fable musicale contemporaine à un seul personnage (le copain de Charlie) où se côtoient récitatifs, chansons, slogans, airs, chœurs parlés ou chantés, collages, citations… Issu des petites formes opératiques des années 1920/30, le dispositif économe d’une voix et cinq instruments se révèle diablement efficace pour faire circuler l’énergie sur le plateau, lorsque les musiciens commentent, chantent, lancent des slogans. La musique recèle une variété de timbres prodigieusement inventive, et reste facilement abordable par un public non mélomane.

Cette pièce répond à plusieurs problématiques qui taraudent nombre d’artistes, de compositeurs et de directeurs de scènes : comment porter musicalement un texte qui a du sens ? Comment mettre en résonnance musique savante et musique populaire ? Comment métisser le langage musical sans tomber dans le désuet ou le plagiat ? Quel rôle pour les instrumentistes dans la dramaturgie ? Et plus particulièrement en ce moment, comment mettre en garde - les jeunes générations notamment - contre les dérives totalitaires ?

Distribution Compositeur : Bruno Giner Metteur en scène : Christian Rätz Création lumière : Alexandre Rätz Avec : Amandine Trenc, chant ; Elodie Haas,violon ; Xavière Fertin, clarinette ; Thérèse Bussière-Meyer, violoncelle ; Sébastien Dubourg, piano ; Grégory Massat, percussion Production : Ensemble K / Coproduction : CCAM - Scène nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy / Soutien : Région Grand Est, SPEDIDAM, l’Agence culturelle d’Alsace Crédit photo : Jean-Marie Steiblé

En vous remerciant d’avance de l’intérêt que vous porterez à ce nouveau projet ! La création aura lieu le 11 février 2018 à 16h au CCAM de Vandoeuvre-lès-Nancy (54), scène nationale.

Le collectif de l’Ensemble

Contact : Elodie Haas, directrice artistique de l’Ensemble K 06.11.49.37.49 elodie.haas orange.fr

Vous trouverez les autres propositions de spectacles, concerts et ateliers ci-dessous, juste après le teaser de Charlie !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette